Luxemburger Wort : Un arrêt sur images – Sarah BOURDARIAS

September 21st, 2007
Luxemburger Wort 21.9.2007

Luxemburger Wort 21.9.2007

Luxemburger Wort, vendredi, 21 septembre 2007, Kultur, page 17

Sarah Bourdarias expose ses créations à la Leslie’s Artgallery

par Nathalie Becker

Jeune artiste dénichée par Leslie Barnig en 2006, la bordelaise Sarah Bourdarias fait de ses toiles, de véritables instantanés, des arrêts sur des images extraites de films. Sa volonté première est ainsi de « mettre en relation l’individu et le monde, l’individu et son monde interne, l’individu et l’autre. »

Sorties de leur contexte, isolées, réappropriées par l’artiste, les scènes cinématographiques n’en deviennent que plus intenses, dramatisées. Combinant avec habileté les sujets figuratifs et une facture abstraite, l’artiste nous plonge dans une atmosphère de latence où la vie des personnages évoluant sur le fond fait de transparence, d’un jeu plastique élaboré, semble sur le fil, prête à basculer.

Ce quotidien qui n’est en fait que fiction devient sous le pinceau de Sarah Bourdarias, de véritables moments dont nous devenons les spectateurs attentifs. La vie de famille, les relations affectives et amoureuses, la vie sociale sont des thèmes que l’artiste aime aborder sous le prisme du cinéma.

Saisis dans leur action mais cependant loin d’être figés puisqu’un grand dynamisme, une sorte de flux émane des compositions grâce aux effets picturaux, les personnages s’imposent à nous. Immédiatement, ils deviennent attachants comme cette famille allant à la plage ou un enfant cajolé par une main attentive à l’heure du coucher.

Indéniablement, Sarah Bourdarias a une faculté inouïe pour décrypter l’intensité des scènes promptes à nous sensibiliser afin d’introduire cet échange relationnel qui la motive. Point de mise à distance entre l’œuvre et le spectateur dans ce travail, mais une recherche de temporalité, une plongée dans un univers intimiste délicatement dévoilé par bribes.

Jusqu’au 30 septembre. Ouvert mercredi, jeudi, vendredi 17h00-20h00. Samedi, dimanche 15h00-20h00. 66-68, rue de Luxembourg, Bridel.