Luxemburger Wort : De Monteverdi … aux chanteuses gothiques

February 4th, 2010
Peinture éthérrée par l'artiste nippon Teiji Hayama (Photo: Gerry Huberty)

Peinture éthérée par l'artiste nippon Teiji Hayama (Photo: Gerry Huberty)

Luxemburger Wort, Die Warte, jeudi 4 février 2010, page 12

par Jean-Marc Schmidt

Rappels: Objectif de cette rubrique quant à la forme: faire des Variations Diabelli de Beethoven un nouveau genre littéraire, proche de l’essai. Objectif quant au fond: défendre les nouveaux talents en art et en littérature.

….

/ Mais quel aspect visuel pourrait bien revêtir cette «secrète unité» entre une Arianna et une Amy Lee? Admirez les madones de l’artiste Teiji Hayama. / Ceux qui déposent des roses aux pieds de leur «gothique» préférée ont compris que la femme est l’avenir de l’homme.